Quelle est l’importance d’une école efficace ?

Qu’est-ce qui rend une école efficace ? De nombreux facteurs, dont un leadership de qualité, un climat positif, la participation des parents et la recherche, contribuent à l’efficacité d’une école. En fin de compte, une bonne école fournit une éducation équilibrée. Ces facteurs devraient tous être présents dans les écoles.

Un leadership de qualité

Le problème du système éducatif actuel est l’absence d’un vivier de dirigeants de qualité. Les bons enseignants ne font pas automatiquement de grands leaders institutionnels. Même ceux qui possèdent d’excellentes compétences organisationnelles ne donnent pas nécessairement l’exemple. La différence entre diriger des personnes et les gérer est flagrante, et les leaders doivent être formés pour comprendre cette différence fondamentale. Pour rendre ce processus plus efficace, les chefs d’établissement doivent acquérir une compréhension plus claire des qualités qui constituent un leadership efficace.

Un leadership scolaire de haute qualité a des attentes élevées envers les élèves et les enseignants. Un leader doit éviter de se fixer un objectif trop bas, car cela permet de l’atteindre plus facilement. En outre, un leader de qualité doit se concentrer sur les progrès personnels et scolaires de chaque élève. Un leader scolaire de qualité doit favoriser un environnement respectueux. Enfin, les leaders efficaces doivent promouvoir le développement professionnel des autres membres du personnel enseignant. C’est ainsi que les leaders efficaces peuvent aider les élèves à apprendre.

Un climat positif

Plusieurs facteurs contribuent à un climat scolaire positif. Les élèves doivent se sentir en sécurité et soutenus à l’école. L’administration joue un rôle essentiel à cet égard en favorisant une atmosphère de soutien. Les élèves, ainsi que le personnel, doivent être engagés et respectueux de leurs camarades. Les parents peuvent également aider en établissant une communication bidirectionnelle avec l’école. Les enseignants doivent pouvoir partager avec les parents des informations sur les progrès de leurs élèves et être à l’écoute des besoins individuels.

Un climat scolaire positif est également important pour la satisfaction et l’engagement professionnels des enseignants. Des études ont montré qu’un climat scolaire positif améliore à la fois les résultats des élèves et la satisfaction des enseignants. Les éducateurs peuvent bénéficier d’un tel climat par le biais du développement professionnel, et il existe une forte relation entre l’auto-efficacité des enseignants et les perceptions du climat de l’école. Ceux qui ont une opinion positive du climat scolaire ont tendance à s’évaluer eux-mêmes plus haut que ceux qui ont des sentiments négatifs à son égard.

Confiance

Les recherches indiquent que les environnements scolaires où la confiance est élevée ont plus de chances d’être efficaces, tandis que ceux où elle est faible ont beaucoup moins de chances de s’améliorer. Les enseignants des écoles les plus performantes entretiennent des relations solides avec leurs collègues, tandis que les enseignants des écoles les moins performantes n’ont que peu ou pas de confiance dans leurs directeurs. Les enseignants des écoles les moins performantes ont peu de relations positives avec les parents. En outre, les enseignants des écoles les moins performantes ont de mauvaises relations avec leurs collègues.

Pour vérifier ces affirmations, les chercheurs ont étudié la manière dont les élèves et les enseignants développent des relations entre eux. Ils ont constaté que la plupart des élèves focaux avaient développé un modèle mental de confiance qui les liait à des enseignants et des classes spécifiques. Les élèves avaient tendance à s’engager davantage dans les cours s’ils sentaient qu’ils pouvaient faire confiance à ces enseignants. L’étude a également révélé que les élèves ont désigné divers membres du personnel et enseignants comme leurs « héros de la confiance », c’est-à-dire les personnes qu’ils considéraient comme « les plus dignes de confiance et de soutien » dans leur école.

La participation des parents

Idéalement, un parent devrait s’impliquer dans l’éducation de son enfant et être prêt à donner de son temps. En réalité, il existe un certain nombre de moyens d’accroître la participation des parents. Tout d’abord, l’école devrait déterminer ce que chaque parent attend de l’école et essayer de les connaître individuellement. Ensuite, elle devrait proposer aux parents des moyens non menaçants et peu contraignants de s’impliquer dans l’éducation de leur enfant. L’école doit également adapter les communications entre l’école et la maison pour que les parents se sentent à l’aise.

Classes à effectifs réduits

Des études ont montré que les classes à effectifs réduits entraînent de meilleurs résultats scolaires. En fait, les élèves des petites classes ont tendance à avoir un à deux mois d’avance sur leurs camarades lors des évaluations standardisées. D’autres études ont analysé les résultats des évaluations en fonction des performances individuelles des élèves et des performances agrégées de la classe, ce qui peut masquer le véritable effet de la taille de la classe sur les performances des élèves. Ces études soulignent l’importance de l’interaction entre l’élève et l’enseignant.

Les classes de petite taille améliorent la relation entre les enseignants et les élèves. Les élèves ont tendance à poser des questions et à participer aux discussions dans les classes de petite taille. Ils ont également le sentiment qu’ils peuvent s’engager plus pleinement dans l’apprentissage et participer plus activement aux cours. Les classes plus nombreuses peuvent amener les élèves à se blottir derrière leurs camarades. Il en résulte une mauvaise compréhension des leçons, de l’ennui, voire un comportement perturbateur. Les petites classes favorisent un environnement où les élèves se sentent à l’aise pour poser des questions, exprimer leurs idées et développer des relations durables avec leurs enseignants.